Cuenca et la fête de la fondation de la ville

J’ai de la chance ! Je suis arrivé à Cuenca juste au moment des fêtes de la ville célébrant sa fondation. Le meilleur moment pour visiter Cuenca ?

Cuenca est une petite ville très touristique

Non en fait Cuenca ce n’est pas une ville… Mais deux ! En effet, la ville est séparée en deux par le Rio (fleuve). D’un côté la ville historique et de l’autre la ville moderne. Esthétiquement il n’y a pas photo, la partie antigua (ancienne) est bien plus charmante. Vielles bâtisses colorées, rues pavées, architectures coloniales… C’est joli ! Cuenca est une des plus belles villes d’Équateur, en tout cas une des plus belles que j’ai visité.

Cuenca et la fête de la fondation de la ville

C’est une des raisons pour lesquelles c’est une des villes les plus touristiques du pays. Cependant j’ai plus croisé de touristes sud américains que de touristes des États-Unis ou d’Europe. Je me suis fais d’ailleurs abordé deux fois par des touristes cherchant leur chemin.

-Donde esta la calle larga ?
-La calle larga ? Esta para alla, del otro lado del Rio.
-Del otro lado… Gracias.
-De nada

La calle larga, rue longue en français, longe le Rio du côté de la vielle ville. C’est d’ailleurs à proximité de cette rue que la fête se passe en fin de semaine. Cuenca est une ville etudiante et les jeunes viennent remplir les nombreux bars du quartier.

Cuenca et la fête de la fondation de la ville

Mon hôtels était situé dans ce quartier festif. C’est là que se trouvent de nombreux autres hôtels. À mon arrivée dans la ville je souhaitais une chambre privée et non un dortoirs. Ce choix était motivé par une petite mésaventure dans ma dernière auberge à Quito. C’était un dortoir de 6 personnes. J’ai déjà fait pire à Sao Paulo, chambre de 12 sans climatisation. La chambre était correcte mais lors de ma dernière nuit à Quito le drame est arrivé. Des jeunes Américains sont arrivés. Ils avaient beaucoup bu… À plus de 2h du matin ils se pointent, parlent fort et écoutent même de la musique. Pas gêné du tout de voir que j’étais là. Bref au bout de trois quarts d’heure ça se calme un peu et je m’endors à nouveau.

Vers 9h je me réveille. J’émmerge doucement, je me frotte les yeux. Je retire mes boules quies et je commence à me lever. Et là qu’est ce que je vois ?? Mais c’est de la gerbe !! Il y avait du vomis sur ma couverture. Mais c’était que le début ! Je regarde à droite et à gauche de mon lit et il y en avait des deux côtés. Je n’ai pas mis longtemps à comprendre que c’était un des américains de la veille. C’était celui au dessus de mon lit qui était un lit superposé. Il avait vraiment donné tout ce qu’il avait… Jusque sur mes chaussures. Un bel enfoiré pas gêné du tout puisqu’une fois réveillé il ne s’est même pas excusé.

Cuenca et la fête de la fondation de la villeC’est donc pour ça que cette fois je voulais avoir une chambre privé même s’il fallait payer un peu plus cher. J’ai donc fait du porte à porte au petit matin dans le quartier cité plus haut. J’ai fini par trouvé une chambre privé à 10$. C’était pas le grand luxe mais j’étais tranquille. Sauf que le weekend la musique d’un bar voisin tape jusqu’à 3h du matin 😂. Après plus de 6 mois de voyage j’ai l’habitude !

Mis à part ça et quelques avions passant très très bas juste au dessus de la ville Cuenca est calme et paisible. C’est une ville agréable pour se promener. La ville m’a semblez très sûre. Et c’est en me promenant que je me suis demandé si les Cuencaños n’étaient pas globalement plus riches que l’Équatorien moyen. J’ai eu cette impression en tout cas.

Cuenca et la fête de la fondation de la ville

Cuenca et la fête de la fondation de la villeJe suis arrivé à Cuenca juste au moment des fêtes célébrant la fondation de la ville. C’est un coup de bol ! Pendant tout le weekend il y avait des animations dans les parcs et places de la villes. Des concerts de chanteurs ayant « trop la classe », des jeux pour les enfants (une sorte de pinata comme au Mexique). Certains gosses jouent avec l’eau d’une fontaine. Le soleil est présent. L’ambiance est bonne et les gens ont l’air de passer un bon moment. C’est là que les charlatans en tout genre font leur apparition ! Des hommes et des femmens animent des petits stands en vantant les mérites d’un produit miracle, solution à tous les maux. Est-ce que j’ai Cuenca et la fête de la fondation de la villele droit de les traiter de charlatans ? Après tout leur produit est peut-être efficace ? Mais bon franchement toutes les conditions sont réunies pour que ce soit une arnaque. Le discours du vendeur est bien rodé et un de leur levier pour faire acheter est de faire culpabiliser l’audience sur d’éventuels problèmes de santé.

Je me souviens d’une femme en Colombie qui tenait le même type de discours dans mon bus entre Santa Marta et Medellìn. Elle vendait un thé « lave colon ». Soit disant que c’était bon pour lutter contre l’obésité, le cancer de la peau et l’éjaculation précoce. Seuls des hommes ont achetés ce thé bizarrement.

Cuenca et la fête de la fondation de la villeLors de ces fêtes à Cuenca un stand a particulièrement retenu mon attention. La foule amassée autour d’un homme et l’écoutant religieusement. Et ici ce n’est rien de le dire. L’homme parlait de problèmes rénaux et de cancer de la prostate. Un écran d’ordinateur était disposé à côté de lui. Sur l’écran une image chocante d’une opération de la prostate. Le but étant de faire peur pour que les gens achètent son produit. Et ça marche ! Non seulement les gens ici écoutent attentivement en acquiessant à chaque parole du charlatan, mais en plus ils achètent. Personnellement je pense qu’en achetant les gens cherchent à se rassurer, c’est un peu de la superstition finalement. Ils se disent qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour que les choses aillent au mieux. Au mieux ça marche, au pire ça ne fonctionne pas et ils ont juste perdu de l’argent. En attendant cela fait vivre toute une profession de charlatans !

Cuenca et la fête de la fondation de la ville

J’ai bien aimé Cuenca. Il y a de nombreux parcs et des églises à foisons. Vous passerez forcément par le parc Calderon à côté de la cathédrale. Dans ce parcs des jeunes se retrouvent presque tous les jours pour faire du break dance.

Balladé vous le long du Rio qui sépare la ville en deux. Rendez-vous au tori, sur les hauteurs de la ville pour avoir une vue d’ensemble sur Cuenca. Et pour 5$ faites un tour dans le bus touristique. Bonne visite de Cuenca !

Une réflexion sur “Cuenca et la fête de la fondation de la ville

  1. Pingback: Chiclayo : Ma première étape au Pérou | Blog de voyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s