Mon séjour chez José Javier dans l’Amazonie Equatorienne

José Javier est un ami rencontré à Buenos Aires que j’ai retrouvé chez lui en Equateur et plus précisément dans la partie Amazonienne du pays. Il m’a hébergé 3 jours chez lui moi et ma copine et nous a fait découvrir sa région.

J’ai donc rencontré José Javier à Buenos Aires. C’était la toute première étape de mon voyage et dans ma première auberge. Nous avions sympathisé lors d’une soirée arrosée dans l’auberge. Nous avions échangé nos contacts et il nous avait proposé de nous héberger chez lui si on se rendait en Equateur.

A ce moment là je ne pensais vraiment pas aller en Equateur. C’était mon premier grand voyage et ce n’était que le commencement. Je ne savais même pas si j’arriverais jusqu’à Bogota, qui était mon objectif de destination. Je ne pensais pas continuer et aller dans d’autres pays. Je pensais aller en Uruguay et au Vénézuela et finalement non ! C’est aussi ça un voyage. On prévoit les choses dans les grandes lignes mais au final il y a beaucoup d’imprévus et de surprises. Je me suis finalement retrouvé en Equateur et je suis allé chez José Javier et ses parents.

Être hébergé chez un Equatorien

Je ne sais pas si tous les Equatoriens sont aussi accueillants. Sûrement que non ! Être hébergé chez un Equatorien fût pour moi une super expérience au cours de mon voyage. L’hospitalité de José Javier et ses parents étaient presque sans limite. Merci José Javier, merci Pépé et merci Beatriz. Grâce à vous j’ai pu découvrir et apprendre beaucoup de choses. Votre maison n’est pas grande mais votre coeur si. Vous êtes des personnes ouvertes d’esprit et vous vous intéressés au monde.

Mon séjour chez José Javier dans la partie Amazonienne de l’EquateurChez José Javier je me suis un peu senti à Cuba par moment. Notamment ce soir ou nous avons tous ensemble bu du rhum et fumé des cigares Cubains qu’ils avaient rapportés de leur voyage dans ce pays. En deux soirs nous avons descendu plus d’une bouteille de rhum. Pépé, le père de José Javier, avait plusieurs bouteilles de ron (rhum en espagnol) et de vin. Mais aucune n’était ouverte. J’ai donc compris qu’ouvrir une de ces bouteilles voulait dire que c’était une occasion spéciale. Je ne l’ai pas dit mais ça m’a touché.

Pendant ces soirées Cubaines nous avons beaucoup partagé et échangé nos points de vues sur l’Amérique du sud, les Etats-unis, l’Europe… Nous avons écouté de la musique. Je leur ai même fait écouté du rap français ! « Hasta la vista » de MC Solaar ou encore du Rohff avec « zone internationale » en featuring avec un chanteur Cubain. Beatriz, la mère de josé Javier, trouvait que ses musiques lui rappelaient la musique Orishas Cubaine. J’ai découvert ce soir là une nouvelle forme de Hip-Hop très musical avec une chaleur latine.

La découverte de l’Amazonie Equatorienne

Le soir nous buvions du rhum et le jour José Javier devenait guide de sa région, El Oriente. Visite d’un parc avec un lagon, de Coca une ville voisine, baignade dans une cascade et dans la rivière à côté de la « fica » (un grand champ agricole) de Pépé.

Mon séjour chez José Javier dans la partie Amazonienne de l’Equateur

 

Sacha, la ville de José Javier

Mon séjour chez José Javier dans la partie Amazonienne de l’EquateurC’est une petite ville de 20.000 encore assez récente et en plein boum économique. La population et la ville s’accroit car dans la région il y a du pétrole et donc du travail. Une grande partie des habitants travaillent pour les entreprises pétrolières des alentours. Le reste des habitants vivent de l’agriculture et des commerces de la ville. Le nom de la ville « Sacha » vient de la langue d’une tribu indienne de la région et veut dire « selva » (jungle en espagnol).

Coca, la grande ville voisine

Mon séjour chez José Javier dans la partie Amazonienne de l’EquateurEnfin grande pas tant que ça mais c’est une plus grande ville que Sacha et elle est plus touristiques. Car à Sacha il n’y a pas de touriste du tout. Par contre ses deux villes vivent du pétrole. Notre passage à Coca fût assez court donc je ne connais pas beaucoup cette ville. Mais nous sommes allé à un endroit de la ville qui ressemble un peu à Malencon 2000 à Guayaqui. Il y avait des petits singes dans les arbres. Cet endroit se situe juste à côté d’un fleuve qui permet de rejoindre le Pérou en Bateau.

Le parc avec un lagon

Mon séjour chez José Javier dans la partie Amazonienne de l’EquateurCe petit parc est bien sympathique pour une balade à pieds et en bateau sur le lagon. L’entrée coûte 1 dollar et la balade en bateau 1,5 dollars. Je ne me souviens plus du nom exact du parc pour être honnête… Parque Laguna Perla peut-être mais pas sûr. On peut y apercevoir de nombreux animaux. Des oiseaux, des singes, des tortues et même des anacondas avec de la chance. Mais de jour c’est plutôt rare car ils sortent plutôt la nuit. La visite de ce parc peut se faire en 2h/2h30. Il est possible d’y faire de la « canopy » au dessus du lagon. Mais je venais d’en faire à Baños deux jours avant et c’était beaucoup plus impressionnant là-bas.

La fica de Pépé

Mon séjour chez José Javier dans la partie Amazonienne de l’EquateurJ’ai pu allé dans le champ de Pépé perdu dans la campagne Amazonienne. La nature de cette région est très belle. Un mélange de jungle et de champs de bananes, de cacaotiers ou de pomme de terre. Pépé possède 50 hectares acheté à un prix assez bas il y a un certains temps. Aujourd’hui la terre vaut 10 fois plus cher ! Sur un de ses champs il y a une rivière et je m’y suis baigné. Le jour ce n’est pas trop dangereux mais quand la nuit tombe ça l’est un peu plus. José Javier s’y est déjà fait piqué par une raie. Il paraitrait qu’il y a aussi des pirañas mais José Javier n’en a jamais vu et s’il y en a c’est plus le soir. Par contre les serpents il y a moyen qu’il y en est !

Baignade dans une cascade en Amazonie

Je ne m’étais jamais baigné dans une cascade. En même temps ce n’est pas tous les jours qu’on en a l’occasion. C’est maintenant fait 🙂 ! Cette cascade se trouve à 3 ou 4 kilomètres de Sacha. Elle se trouve juste à côté d’un petit village d’indiens qui « tiennent » cette cascade. Je vous disais que la nature de cette région est vraiment belle ! C’est chouette de se dire qu’on se baigne dans une cascade en pleine campagne Amazonienne. Même si ça ne vaut pas Iguazu, les plus belles chutes d’eau du monde !

Mon séjour chez José Javier dans la partie Amazonienne de l’Equateur

J’ai beaucoup apprécié ces 3 jours dans la région del Oriente. J’en ai pris plein les yeux et j’ai pu échanger humainement avec des Equatoriens que je remercie encore une fois pour leur immense hospitalité. Je n’oublie pas Picañita le gros bébé de la famille toujours pleine de joie à l’idée de voir du monde :).

Mon séjour chez José Javier dans la partie Amazonienne de l’Equateur

 

Une réflexion sur “Mon séjour chez José Javier dans l’Amazonie Equatorienne

  1. Pingback: Mes impressions sur Quito en Equateur | Blog de voyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s